Connect with us

Γεια, τι ψάχνετε;

Διάφορα

Ο Εμ.Μακρόν για τα θύματα σεξουαλικής βίας: «Είμαστε εδώ. Σας ακούμε»

«Είμαστε εδώ. Σας ακούμε», δήλωσε ο Γάλλος Πρόεδρος, Εμμανουέλ Μακρόν απευθυνόμενος στα θύματα σεξουαλικής βίας, συμπεριλαμβανομένης της αιμομιξίας, το Σάββατο 23 Ιανουαρίου, σε ένα βίντεο που δημοσιεύτηκε στο λογαριασμό του στο Twitter. «Η ντροπή σήμερα αλλάζει πλευρά», πρόσθεσε ο Εμ. Μακρόν, λέγοντας πως «ο λόγος, παντού στη Γαλλία, είναι ελεύθερος» και ότι «η σιωπή που χτίστηκε από εγκληματίες και διαδοχική δειλία, επιτέλους, εκρήγνυται». 

“On est là. On vous écoute”, a déclaré, samedi 23 janvier, Emmanuel Macron aux victimes de violences sexuelles, et notamment d’inceste, dans une vidéo postée sur son compte Twitter. “La honte aujourd’hui change de camp”, a ajouté le chef de l’Etat en se félicitant que “la parole, partout en France, se libère” et que “le silence construit par les criminels et les lâchetés successives, enfin, explose”.

Des vies brisées dans le sanctuaire d’une chambre d’enfant. Des enfances volées lors de vacances en famille, ou de moments qui auraient dû être innocents et ont conduit au pire. Aujourd’hui, la parole se libère. Grâce au courage.

Le silence “explose grâce au courage, le courage d’une sœur qui n’en pouvait plus de se taire”, a poursuivi Emmanuel Macron en référence au livre La Familia grande de Camille Kouchner. Le président de la République a également salué “le courage de milliers d’autres témoignant de leur vie brisée, dans le sanctuaire de leur chambre d’enfant, de leurs enfances volées, lors de vacances en famille, ou de moments qui auraient dû être innocents, et ont conduit au pire”.

Ces témoignages “ont toujours leur part d’intime, irréductible, et c’est aujourd’hui à nous d’agir”, estime le chef de l’Etat. “Ne jamais nous habituer, ne jamais accepter. Tout faire pour arrêter maintenant les violences sur nos enfants, en sachant les écouter, en saisissant chaque signe, parfois en allant chercher ces signes, ces paroles, en demandant aux enfants à l’école, à l’hôpital, en rendant possible chaque parole, car tout ce qui semble anormal doit pouvoir être dit.”

“Il nous faut entendre, recueillir les témoignages des victimes, même des années, des décennies après. Il nous faut les accompagner. Il nous faut punir les criminels pour leurs actes passés, et pour empêcher toute récidive”, a également déclaré Emmanuel Macron, avant de s’adresser directement aux victimes : “A vous qui vous êtes libérés d’un fardeau que vous avez trop longtemps porté, à vous qui allez le faire et parfois hésitez, je veux juste vous dire : on est là. On vous écoute. On vous croit. Et vous ne serez plus jamais seuls.” france info

ΔΙΑΒΑΣΤΕ ΕΠΙΣΗΣ  ΗΠΑ: Βρέθηκε νεκρό το κορίτσι που εξαφανίστηκε και συγκλόνισε όλη την Αμερική