Connect with us

Γεια, τι ψάχνετε;

Διάφορα

Reconfinement : Emmanuel Macron devrait trancher ce week-end ou lundi au plus tard

« Peut-être ce week-end, ou lundi ». L’organisation dans les prochains jours d’un nouveau conseil de défense sanitaire exceptionnel, pour statuer sur un possible reconfinement, ne fait quasiment plus aucun doute. Emmanuel Macron l’a glissée ce mercredi matin dans le secret de cette instance resserrée où, comme les mercredis précédents, il a décidé de temporiser encore un peu. Mais plus pour longtemps visiblement.

« On n’attendra pas une semaine de plus pour trancher. Les Français ont désormais besoin de réponses », admet un ministre, conscient que les effets du couvre-feu ne semblent plus à ce stade donner les effets escomptés.

« Il ne freine pas suffisamment » la propagation du virus, a admis ce mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, en indiquant que « différents scénarios » étaient désormais à l’étude : « du maintien du cadre actuel », qui de son propre aveu « paraît peu probable », « à un confinement très serré ». Un nouveau tour de vis sanitaire qui pourrait se traduire par une mise sous cloche totale du pays, avec les écoles fermées? Verdict ce week-end ou, au plus tard, en tout début de semaine prochaine, donc.

D’ici là, Emmanuel Macron aura reçu les résultats de deux études très attendues : une sur la prévalence du variant anglais dans les cas positifs recensés ces derniers jours, l’autre sur les effets du couvre-feu à 18 heures en vigueur depuis dix jours sur toute la France. Les résultats pourraient être communiqués dès ce jeudi soir, ou vendredi matin. « Les chiffres sur les variants pourraient tout changer et accélérer le processus », confie un membre du gouvernement.

Une progression qui semble même inéluctable au regard des tendances observées partout dans le monde ces derniers jours, avec un variant anglais qui a représenté 9,4 % des cas dépistés en Ile-de-France entre le 11 et le 21 janvier. Ce qui laisse augurer une prochaine hausse « très significative » du nombre de malades selon l’AP-HP. Histoire de préparer les esprits aux futures décisions, Jean Castex va donc mener en parallèle une série de consultations pour étudier les différents scénarios pouvant mener à un possible reconfinement.

« Le président travaille sur toutes les hypothèses depuis une semaine. La difficulté, c’est d’avoir à assumer une décision par anticipation, la faire accepter des Français alors que le plateau de contamination est certes haut, mais il ne monte pas encore comme les spécialistes le prédisent », explique un conseiller, en parlant « de niveau de tension assez fort » au sommet de l’Etat.

La preuve ? La petite passe d’armes qui a opposé ce mercredi matin en conseil de défense sanitaire les tenants de la ligne ferme, favorables à un confinement strict comme celui qu’on a connu au printemps dernier, et ceux d’une ligne plus souple. Le Parisien